noces_fun_bresLe Pitch Allociné: "Au XIXe siècle, dans un petit village d'Europe de l'est, Victor, un jeune homme, découvre le monde de l'au-delà après avoir épousé, sans le vouloir, le cadavre d'une mystérieuse mariée. Pendant son voyage, sa promise, Victoria l'attend désespérément dans le monde des vivants. Bien que la vie au Royaume des Morts s'avère beaucoup plus colorée et joyeuse que sa véritable existence, Victor apprend que rien au monde, pas même la mort, ne pourra briser son amour pour sa femme."

Le DVD est sorti il y a seulement 2 jours, et depuis ce midi il est mien! Oui, je sais, je n'ai pas pu attendre une version collector avec 3 DVD bonus... il me le fallait! Cet après-midi j'ai donc fait une pause poétique et musicale, en bref Burtonienne, entre mes révisions de partiels. Et bien, ça fait un bien fou!

En tant que grande fan de Tim Burton et de son univers décalé et poétique (je ferais un topic sur lui, ses films, son monde, après mes partiels), j'ai bien évidemment été séduite par ce petit bijou d'animation (pas autant que par "The nightmare before Christmas" qui est dans mon top 5, mais beaucoup quand même!).

Dès les premières secondes, on se sent embarqué et littéralement aspiré par l'atmosphère du film. On se laisse complètement prendre et on ne pense plus a rien. Les personnages sont vraiment très touchants, les marionettes sont magnifiques (quand on aime l'esthétique et la prise de partie de tim Burton évidemment) et le temps s'arrête pendant 1h15 (c'est trop court). On bascule tour à tour dans le rêve, l'humour, la bonne humeur, la joie, l'imaginaire, le merveilleux, l'extraordinaire en bref l'univers fantasmagorique de Burton. On est ému, on rit, on a la larme à l'oeil. On retrouve ce qui a fait le succès de Tim Burton à savoir la poésie, le lyrisme, une noirceur colorée (la photographie est splendide) et une réalisation inventive. Comme d'habitude, la musique de Danny Elfman est merveilleuse (et je pèse mes mots). Sa musique tel un tourbillon, enivre le spectateur et démontre encore une fois que sa collaboration avec Tim Burton est une des plus belles de l'histoire du cinéma. Un superbe conte, une invitation au pays de l'imaginaire.