Oui, je suis consciente que le titre de ce post fait un peu groupie mais j’assume ! Non, en fait, pour que les choses soient claires, je ne suis pas du tout du genre groupie et encore moins fan. Pour tout vous dire, je suis même contre l'idée d'être "fan" de quelqu'un. Certes, j’apprécie énormément certains artistes, j’en admire certains même, c’est évident, mais je ne suis " fan " de personne. Du coup, je ne suis pas fan de Robbie Williams, je suis son parcours depuis Take That (mais si, souvenez vous, le boys band qui l’a révélé !) et j’apprécie au plus au haut point tous ses albums sans exception. C’est donc pour cette raison que je me suis lancée pour la première fois dans l'aventure d'un de ses concerts.

Tout a commencé le 19 novembre dernier, lorsque j’ai eu la chance (c’est un miracle c’est certain !) d’obtenir le précieux sésame : 2 places en fosse pour aller voir l’unique concert de Robbie au Parc des Princes. Comme je vous l’avais dit dans ma note précédente, j’ai eu la joie de partager ce moment avec ma meilleure amie (folle de lui également !) venue passer le WE à Paris, chez moi, pour l’occasion ! 7 mois plus tard, nous nous mettons en route pour le Parc dès le midi pour patienter dans la joie et la bonne humeur avec nos compagnons de fortune (ben non, pas d’infortune, z’êtes fous ? !).

affiche_m_tro1 foule_dehors_matin1 foule_matin31

Vers 16h45, la foule se resserre et les portes commencent à s’ouvrir devant nous. 30 minutes plus tard, nous sommes assises dans la fosse du Parc à environ 20m de la scène sur la droite (et un 2ème miracle pour la route !). Pour patienter, on nous offre des clips sur écran géant, un DJ Coco (oui, oui, c’est son nom ! !) au plus haut de sa forme, puis vers 19h45, la première partie arrive (au plus grand désespoir de certaines !) : Basement Jaxx, célèbre (pas pour tout le monde !) groupe de house anglais auquel je n’ai pas du tout accroché.

foule_int_rieur_parc_d_but1 basement_jaxx1 basement_jaxx2

A 21h, dans un nuage de fumée et au centre d’un tourbillon de jets de flammes et de lumières, Robbie apparaît au milieu de la foule, comme sorti de nulle part, avec le premier titre "Radio". La scène est spectaculaire, son arrivée est grandiose : le ton est donné.

how_are_you_today vrai__mouvement_d_but_arriv_e eg_d_but

Les hits s’enchaînent à la vitesse de l’éclair : "Rock DJ", "Tripping", "Monsoon", "Sin, sin, sin", "The trouble with me", "Millenium" et le très touchant "Make me pure".

eg_face_milieu vrai_milieu_top eg_profil_milieu

Ensuite, Robbie nous offre un petit retour jazzy dans les années 50 avec "Me and my shadow" en duo avec Jonathan Wilkes, puis une sorte de karaoké géant sur "Strong". Entre les sets, Robbie est tour à tour joueur, sexy, charmeur, charismatique, sublime, un brin provocateur quand il invite le public à son hôtel, le George V… tout ce qui fait qu’on aime (ou qu’on déteste) le personnage.

eg_swingers eg_avec_j sc_ne_sur_strong

karaoke_g_ant

S’ensuit un retour vers son passé avec "Back for good" (petite pensée pour take That) puis "No regrets" et enfin son hommage à Elvis Presley avec "Advertising Space" au milieu d’une foule de ballons blancs supposés surprendre Robbie (ça s’appelle un bide, j’ai l’impression !).

ballons_blancs vrai_milieu_avec_ballons_pas_mal

Le sprint final s’engage avec "A place to crash" , "Come undone" (terriblement bien mixé avec le "Walk on the wilde side" de Lou Reed) et enfin un "Feel" majestueux au milieu d’une marée de cœurs rouges (voui, on l’aime Robbie !).
Le rappel s’effectue du haut d’une nacelle d’où Robbie descend vers la scène en scandant "Let me entertain you". Flammes, pétards, jeux de lumière spectaculaires, le stade est littéralement en feu. Puis, passage émotion avec "Angels" chanté par la foule, Robbie est touché et a les larmes aux yeux comme souvent sur cette chanson (c’était très émouvant, j’ai failli verser ma larme). Pour finir, il nous revient avec le très sensuel "Kids" et nous dit au revoir en français avec un petit accent à tomber par terre.

fin_flammes eg_fin_tatoo adieu

Cette soirée a vraiment été une réussite totale et j’ai été scotchée du début à la fin. J’ai rencontré un artiste humain et complètement charismatique (le mot est faible) qui sait captiver son public jusqu’à la dernière seconde. Je suis toujours sur mon nuage ! J’en redemande.

eg_fin_face

Petit rappel de la setlist pour ceux qui n’auraient pas suivi :
1.Radio
2.Rock dj
3.Tripping
4.Monsoon
5.Sin sin sin
6.The Trouble with me
7.Millennium
8.Make Me Pure
9.Me and my shadow
10.Strong
11.Back for good
12.No regrets
13.Advertising space
14.A place to crash
15.Come undone
16.Feel
17.Let me entertain you
18.Angels
19.Kids

foule1