davincicodePour commencer, le pitch, pour tous les ermites qui vivraient sans télé, ni radio, ni journaux (mais à ce moment-là ils ne seraient pas non plus sur un blog, me direz-vous… et vous n’auriez pas tort !).  Le thème central du Da Vinci Code est la lutte secrète entre les instances dirigeantes de l'Église catholique romaine et le Prieuré de Sion, une ancienne et puissante confrérie dont aurait notamment fait partie Léonard de Vinci. L'objet de cette lutte serait un secret connu des deux organisations, mais dont la divulgation menacerait le pouvoir de l'Église et risquerait d'ébranler les fondements de la civilisation occidentale. Soucieuse de conserver son pouvoir, l'Église cherche donc à détruire quiconque à part elle détenant le fameux secret (dont le Prieuré), tandis que le Prieuré, lui, lutte pour la préservation de celui-ci... L'histoire s'articule autour du personnage de Robert Langdon, symbologiste entraîné malgré lui, lors d'un voyage à Paris, dans l'affaire du meurtre de Jacques Saunière, conservateur du musée du Louvre qu'il devait rencontrer le jour même. Langdon devra d'abord, avec l'aide de Sophie Neveu, petite-fille de Saunière, prouver son innocence face à ce crime dont tout semble l'accuser, avant de découvrir que Saunière était membre du Prieuré de Sion, qu'il a été assassiné par un membre de l'Opus Dei mandaté par le Vatican pour protéger le redoutable secret évoqué plus haut et que, craignant que ce même secret ne se perde, le conservateur du Louvre a choisi de mourir dans une position rituelle symbolique qui mettra en route, conformément à ses attentes, une "chasse au trésor" qui mènera Langdon et Sophie à la découverte du fameux "secret"... Je n’en dis pas plus, mon but ici n’est pas de faire un spoiler mais simplement de résumer en quelques lignes, le sujet du bouquin.

da_vinci_code_film
Il y a une semaine environ, est sortie l’adaptation tant attendue du best seller, mise en scène par Ron Howard. C’est bien simple, je n’ai lu que des avis négatifs sur ce film, on peut dire qu’il fait l’unanimité (bon ok, pas dans le bon sens mais au moins il ne laisse pas indifférent) ! Contrairement à ce que vous pourriez penser, je ne vais pas apporter ma pierre à l’édifice car un avis négatif de plus ne changerait rien. En revanche, je ne comprends pas la déferlante de mépris envers ce film. J’ai envie de dire aux gens : mais, c’est un bouquin de Dan Brown, vous vous attendiez à quoi ? et en plus, c’est un film de Ron Howard, vous comptiez passer 2h30 devant un chef d’œuvre ?? Je pense que si les gens sont si virulents dans leurs critiques c’est parce qu’ils s’attendaient non pas au film de l’année mais à un bon divertissement, un thriller policier et ésotérique qui aurait su leur faire passer un bon moment de cinéma (un film pop corn, comme on dit !).  Mais, les amis, je me répète c’est Ron Howard !! Le Richie de Happy Days !! Non là je plaisante mais quand on regarde sa filmo en tant que réalisateur, il ne faut pas s’étonner : "Willow", "Horizons Lointains", "La Rançon", "Un Homme d’Exception" pour lequel il a même été oscarisé (le n’importe quoi est sans limite à Hollywood!). En ce qui me concerne, les films de M. Howard ne m’ont jamais convaincue et ça n’a pas commencé avec le Da Vinci Code.

En ce qui concerne le bouquin, je connaissais le fond avant de le lire (comme tous ceux qui lisent un tant soit peu la presse !) et j’ai mis longtemps avant de me décider à me le procurer (en poche, ça va de soit, et puis quoi encore !) car les délires mystico-religio-complotesques de Dan Brown, ça va un peu hein ! Ce bouquin est un réel coup marketing. La polémique tient à une phrase, une seule et unique phrase dans laquelle ce cher Dan Brown a eu l’audace de prétendre que tout ce qui se trouvait dans son roman n’était pas que pure fiction mais révélait une vérité indubitable (preuves à l’appui of course) qu’on nous cachait depuis des siècles et des siècles. Quel homme d’affaires ! A vrai dire, le délire ésotérique de Dan Brown sur le Prieuré de Sion m’a laissée indifférente et j’ai trouvé mon seul intérêt dans la partie chasse au trésor, poursuites, jeu de piste du livre.

paulbettany
Voilà les raisons qui font que le film ne m’a pas déçue. Je ne m’attendais pas à un film génial venant de ce réalisateur précis, j’estime ne pas avoir été trompée sur la marchandise. Je trouve que le film en lui-même n’a aucun intérêt si ce n’est de rendre compte fidèlement du bouquin de Dan Brown, bien pratique pour ceux qui ont eu la flemme de le lire et qui sont tout de même curieux de savoir de quoi il s’agit. Attention, je n’ai pas dit non plus qu’il fallait absolument voir le film ; ça, ça vaut juste pour ceux qui ont une carte de ciné illimitée et qui ont envie de discuter du film à une prochaine soirée entre amis ! Une des plus grosses erreurs de Howard (à part son manque de talent) c’est le casting. Les seuls personnages réussis, à mon goût, sont Silas et Langdon. Pourquoi ? Parce que Tom Hanks EST le personnage de Langdon (Tom Hanks est qui il veut non mais !) et parce que Paul Bettany… ben c’est Paul Bettany et on critique pas (groupie inside !). Plus sérieusement, je n’ai vraiment pas compris le choix d’Audrey Tautou pour Sophie Neveu (une aberration, elle n’a rien à voir avec le personnage et pourtant je l’apprécie beaucoup dans d’ autres rôles) et Jean Reno ne nous émerveille pas dans le rôle du flic bourru à la française (pour changer !).

tautou_hanks
Enfin j’ai trouvé que le film apportait une approche moins catégorique et plus nuancée que le livre. Alors que le bouquin nous dit « voilà la vérité profonde cachée depuis des lustres », dans le film j’ai plutôt senti « c’est une possibilité, on croit ce que l’on veut, de toute façon ça ne changera rien mais pourquoi pas ? ». Et ça, c’est appréciable car je n’aime pas trop le terrorisme intellectuel de Dan Brown qui voudrait nous faire croire bec et ongle qu’on est tous bernés depuis des millénaires. La théorie du complot, pas de doute, il y croit ! Le film résume assez simplement le bouquin même quand on ne suit que d’une oreille, on comprend, et au pire il y a les fameux « flash back »  (ils sont nuls et confinent à un ridicule rarement égalé ; mais on revient toujours à ça : c’est Ron Howard..).

En bref, ne croyez pas ce qu’on vous dit car quoiqu’il en soit vous ne serez pas d’accord ! Allez voir le film et si vous n’aimez pas vivre dangereusement attendez sagement qu’il passe sur TF1 d’ici 4-5 ans !